• Accueil
  • > Recherche : chien bateau

Résultat pour la recherche 'chien bateau'

Le Greenline 33 …

 

IMG_0616

Le GL33… un petit trawler confortable de 10 m doté d’un VW Marine de 165 cv avec, comme programme:
Venise, la Slovénie (côte istrienne), la Croatie (Istrie, iles de Korcula, Hvar, Brac, Mljet, Split, Dubrovnik), le Montenegro, l’Albanie, la Grèce (Corfou, les îles Ioniennes, Canal de Corinthe, Delphes, Athènes, Aegine, Hydra, les îles Saroniques) l’Italie (le contournement difficile du sud de la botte par le canal d’Otrante et détroit de Messine, les iles Eoliennes, Rome, Pompei, la côte almafitaine, les îles Pontines, Elbe) et la Corse de long en large.

Le Greenline 33 ... dans 10 croisière mediterranée janvier 2012 aurore-cordage

Programme réalisé avec Lola, chienne familiarisée avec la mer: elle s’endort au premiers balancements du bateau !

Les catégories de ce blog s’empilent chronologiquement, il faut donc descendre en bas de page pour commencer la lecture, bonne visite !

forumNouveau: Consultez, participez au forum dédié au Greenline: Tout sur les équipements, les problèmes et leurs solutions les demandes d’achat, de location ou de vente, la vie à bord et les croisières ….   http://greenline.free-bb.fr/

1er Avril 2012: les vacances sont finies …

… une année de vie sur un bateau de 10m avec notre chienne malinois Lola ! Nous avons repris le ferry vers Toulon

1er Avril 2012: les vacances sont finies ... dans 13 croisière mediterranée avril 2012 Le retour ! IMG_5475-copie-1

puis vers Vence comme prévu le 31 Mars pour l’état des lieux de sortie de notre locataire providentielle qui a conservé la maison durant notre croisière, la maison n’a pas subi (trop) d’outrage bien que l’ayant transmise quasi neuve il était impossible de la retrouver en même état mais TVB.
… une année de rencontres et de nouveaux amis, de découverte de la mer et de la vie sur l’eau, dans les ports, au mouillage; découverte également du comportement d’un bateau qui a bien tenu ses promesses de sécurité, de fiabilité et de confort et toc ! (je ne suis pas sponsorisé par la marque)
… une année à nous mesurer aux éléments et peut être aussi a nous-même lorsque les bonnes conditions se faisaient attendre, mais on s’est toujours trouvé a la bonne place (confortable ou non!)
… une année a découvrir quelques pays de la Mediterranée même si un mauvais Meltem a contrarié notre route en nous refusant l’accès a la Turquie, ce sera donc une autre fois !
Ce blog s’arrête donc ici, il nous sera utile pour combler nos futurs trous de mémoire (!!!) mais peut être le récit illustré de cette expérience profitera-t-il a ceux qui comme nous, avec un chien ou non, ont comme idée de larguer les amarres pour une belle tranche de vie .
Le Greenline 33 est amarré a Bastia, dans le vieux port. nous sommes chanceux. Il est a sa place ici, et Bastia nous a fait un si bon accueil que nous reprendrons le ferry Nice/Bastia/Nice pour nos futurs WE.

Des projets ? bien sûr ! de Bastia la route d’Elbe de Capraïa et de Monte Christo, les 3 iles voisines seront au programme 2012., et encore la Sardaigne et plusieurs tour de Corse. Et pourquoi pas le Canal du Midi ?

Merci donc à ceux qui ont suivi le périple et qui ont échangé via leurs commentaires, on a aimé !
Félicitations pour Lola, il n’était pas possible de trouver une chienne plus appropriée au bateau… si si ! Et combien de portes se sont ouvertes grace a elle ?
Admiration pour Nadia … sainte Nadia pour qui l’eau était jusqu’alors un élément pour étancher une soif ou se nettoyer le bout du nez et qui a découvert qu’elle pouvait, une fois salée, être la cause de tant de bons souvenirs. (Son illumination par un vitrail de la chapelle Ste Marguerite a Rapale la veille de notre départ n’est il pas Le signe ? -)

IMG_5357-copie-1 dans 13 croisière mediterranée avril 2012 Le retour !

IMG_5366-copie-1-112x150

Au revoir !!

IMG_0281-copie-1

IMG_0606-copie-1

Caisse de bord

2200 Nm en Greenline 33, le 23 Aout :

Je suis sur les cotes italiennes, pres de Capri,et je navigue depuis le 1er Avril. Parti de Koper en Slovénie après un crochet par Venise, j’ai descendu l’Adriatique, longeant la Croatie, le Montenegro, La Grèce jusqu’a  Spetzai par le canal de Corinthe, puis retour par le même canal vers Corfou par le golfe de Patras. Traversée du canal d’Otrante, du golfe d’Otrante, vers le sud de la botte italienne. Apres le détroit de Messine et la visite des îles Eoliennes, nous remontons plein Nord vers les Pontines en direction de l’île d’Elbe pour passer un hiver corse. En mars, nous regagnerons notre port d’attache à Saint Laurent du Var.

360 heures moteur : VW marine de 165 cv TDI

Vitesses et consommations :

litres lieu euros dates

362 litres marina koper 447,45 2/04/11
129 litres koper 161,83 25/04/11
106 litres zadar 129,55 3/05/11
92 litres split 111,00 14/05/11
126,15 litres dubrovnik 149 24/05/11
161 litres gouvia- corfou 250,74 31/05/11
336 litres Aegine 504,75 2/07/11
216 litres cephalonie 321 27/07/11
252 litres crotone 402,9 8/08/11

1 780 litres de fuel pour un montant de 2 478 euros de fuel a  1,39 euros/litre moyen (de 1,22 à  1,60)

La vitesse moyenne est de 6.5 noeuds,
85% des navigations se sont fait a 1 800 tours
15% entre 2 200 et 2 500 tours

l/h tours vitesse
4,5 1800 6,5
5,9 1900 7,1
6,6 2000 7,3
7,2 2100 7,6
8,1 2200 7,7
9,1 2300 7,8
11,8 2500 8,4
17 2900 10,0 noeuds

Ce qui pourrait être amélioré :
Légère fuite au joint inférieur de la pompe a eau
Légère fuite au filtre fuel, solutionnée par le changement du joint laiton par un joint cuivre
Le chargeur Victron aurait reçu une surcharge électrique avec comme effet la rupture du fusible interne. Je n’ai pas compris que le fusible du tableau général n’ait pas sauté avant. La vérif se fera en France.
Les broches du bac de vidange des eaux grises doivent être régulièrement nettoyés sinon la pompe de vidange ne s’interrompt pas
Malgré mes réglages, les vitesses loch ne sont pas fiables. Je ne considère que la vitesse fond du GPS Raymarine
La température lue sur le cadran aiguille est de 10° supérieure a la température cadran numérique moteur
J’aurais du prendre l’option 2 panneaux sur le roof pour une meilleure autonomie en mouillage malgré l’installation d’une batterie de service supplémentaire de 120 watts.
La position du dinghy : Pas de probleme a porter les 20 kgs de notre annexe sur le roof mais moyen sur le plan esthetique. Depuis nous l’avons échangé contre un plus petit calé dans le cockpit avec le moteur vertical dans la profonde baille à mouillage.
40 mètres de chaîne en 8mm sont insuffisants pour des mouillages venteux. J’en ai remis 20 mètres. Le guindeau de 600 watts est léger, mais pas de pb actuellement.
La fermeture du frigo par gros temps

Ce qui va bien :
Le confort général : les rangements, le frigo, les équipements cuisine, le lit de 1,60 confortable et sain, les bâches de protection du cockpit (on aurait pu mettre des volets occultants sur les fenêtres transparentes pour se protéger du soleil). La banquette simple comme lit invité (je n’ai pas l’option lit double invité). L’aération générale avec le hublot central ouvrant. Les autres volets occultants. La salle de bain ….. etc

Le comportement marin :
Celui qui connaît le meltem ou la bora saura ce que sont ces épisodes venteux de la Méditerranée en été. Les vagues dépassent rarement le mètre et demi mais nous avons du en essuyer de plus hautes dans le golfe de Patras. Pas de probleme lorsque la vague porte dans le sens de la navigation. Face à elle, il faut «négocier à la main» comme tout autre bateau, mettre selon les cas un peu de tours sur les 165 cv du moteur et bien accrocher le frigo qui aurait tendance a s’ouvrir. L’etrave resiste bien mais un profilé de proue plus effilé aurait amélioré le comportement en réduisant malheureusement le confort de la cabine avant : pour moi l’équilibre étrave/confort cabine est le bon.

Les frais de port :
du 1er mai au 23 Aout j’ai consommé 756 € pour 110 nuits dont 15 mouillages, le reste en marinas ou port: soit 8,4€ de moyenne/nuit en port ou marina. J’aurais bien fait plus de « forain » mais notre chienne réclame souvent le confort d’un quai.
Je fuis les marinas italiennes a 110 € en été !! et j’en trouve a 20 euros dixit Accioli pres de Capri ou j’ecris ce fil.
J’ai été surpris par la tarification grecque : rien dans 70% des cas ou 20 €. Les marinas ACI croates sont chères mais les ports publics existent et proposent beaucoup plus de charme sans contrepartie financiere.

Les taxes : 686€

croatie entrée 140
croatie vignette 84
montenegro entrée 20
albanie entrée 75
albanie sortie 70
grece entrée 15
grece 30
passage canal de corinthe 126
passage canal de corinthe 126

Le chien a bord d’un bateau…

Notre chienne Lola a 5 ans. C’est un berger allemand/malinois qui n’est pas de pure race. Elle pèse 33 kg et est fidèle, obéissante, calme et caline… rien que ça !

Le chien a bord d'un bateau... dans - Un chien dans un bateau... img1945copie

Notre bateau a moteur est un Greenline 33. Peu rouleur grace a 2 quilles et naturellement pas gîteur, il est équipé d’un cockpit par définition extérieur au carré où le chien ne pénètre pas. Lola ne connaît pas la cabine avant du bateau, c’est notre chambre et son accès lui est interdit. Son coin c’est le cockpit, protégé en hiver et les nuits fraîches ou humides par une bâche qui vient jusqu’à fermer l’accès aux passavants. L’espace de 3,4m x 1,3m semble suffisant pour les journées de navigation comme les nuits.

img1651copie chien dans - Un chien dans un bateau...

Le bateau évolue par tous les temps, et Lola passe ces journées de mer à sommeiller ou dormir. Le bercement naturel produit un assoupissement ponctué de rêves tels qu’en témoignent quelquefois des mouvements désordonnés de pattes.
Les grands coups de mer sont « supportés » : elle est mouillée par les embruns et attend patiemment la fin de l’épisode. En navigation, toutes les bâches sont repliées bien sûr…
En été, la chienne se déplace dans le cockpit où elle trouve toujours une place a l’ombre, la casquette du roof protégeant l’impact des rayons.
Le pont est en bois et le moteur n’est pas immédiatement dessous limitant ainsi les vibrations. Trop de vibrations nécessiteraient un bout de gazon synthétique qui a la propriété d’être moelleux et pas sensible a la mer.

img0497copie

Les obligations: D’abord le passeport pour animal de compagnie qui ne nous a été réclamé qu’une fois en Grèce sur 120 étapes et le préposé en voyant le passeport pour animal de compagnie et les attestations de vaccinations a refermé immédiatement le document en nous libérant. La vaccination contre la rage est obligatoire pour tous les chiens vivant en zone déclarée infectée
Il est inoculée en même temps que le CHPPI qui comprend la maladie de Carré, l’hepatite de Rubarth, la parvovirose, la toux de chenil parainfluenza type 2 enfin le vaccin de la leptospirose. Les deux sont à renouveler tous les ans.
Un traitement anti-tiques, puces et moustiques est bienvenu. Nous avons délogés des tiques en grèce où les chats abondent…

img0170copie.jpg

Dans un autre domaine, il faut savoir que les autorités n’aiment pas les chiens bruyants ou nerveux. Ni dans les postes de formalités ni sur les pontons.
Enfin la muselière et la laisse. Lola ne porte même pas de collier ! Nous avons donc nous résigner a les acheter spécialement pour les vaporettos vénitiens où elle a du supporter cet accoutrement vexatoire pour sa sagesse naturelle. Nous les avons remisé dans les fonds du bateau immédiatement après puisque plus jamais cela ne nous fut demandé dans les pays traversés.

La visite des églises, musées et monuments : les chiens sont interdits. Lola attend notre sortie sagement et patiemment : idéal ! sinon il faut tirer a la courte paille celui ou celle qui ira se cultiver !

Les besoins requièrent d’être à terre au moins une fois par jour, ce que nous avons toujours fait que ce soit en amarrant dans un port ou en mettant le dinghy a l’eau. Il lui est arrivé de « tenir » en se « retenant » plus de 15 heures sans paraître affectée puisqu’à l’arrivée elle a pris le temps de choisir son endroit idéal !! Notre gazon synthétique avait pour but de l’inviter a se soulager en mer. Il en a rien été puisqu’elle a immédiatement couché dessus. Sans doute aurait elle dû « préparer » le gazon avant en laissant quelques odeurs encourageantes
Bien sûr l’animal doit pouvoir monter ou descendre du dinghy et ceci même si le bateau accouplé au dinghy ne remue pas au même rythme. Lola est tombée 3 fois à l’eau en montant sur un quai trop haut, en mesestimant sa distance ou en s’appuyant sur les boudins fuyants du dinghy. Chaque fois nous sommes là pour la tirer d’affaire et on l’empoigne fermement pour la sortir du bain forcé

Les bains de mer sont incontournables, peu de chiens refusent ou ont peur de la mer. Lola y va seule, sans nous pour se raffraîchir ou avec nous si on reste pastrop loin du bord. Attention il faut choisir l’endroit où le jet de rinçage est a proximité ! Sinon gare aux plaques rouges sur le ventre et autres démangeaisons. Lola va directement sous le jet après. Ca peut être une douche de plage qui fait rire les baigneurs ou plus sûrement le tuyau opportun sur le quai. Sinon elle profitera de l’eau des citernes du bateau.

img0827copie

Le soleil en été (température moyenne 30°) ou le froid en hiver ne doit pas être un problème exagéré. Selon leur race, les chiens ont capacité a supporter d’autres climats que celui du canapé du salon. Ajoutons que les nuits en mer en méditerranée sont rarement humides et sur 140 jours de mer depuis Avril le pont fut très mouillé peut être 5 fois !
La nourriture de Lola est à base de croquettes, agrémentées de quelques pâtes lors des journées de traversée pour qu’elle se repose rassasiée et pour avoir l’énergie d’une éventuelle épreuve.

Le chien peut enfin être un excellent gardien de bateau. En Albanie ou quelques jeunes sont venus rôder, elle fut dissuasive. Nul ne peut approcher le bateau sans se sentir épié, pas très agréable, soit ! mais tout le monde comprend et sourit. Il lui arrive malheureusement de s’attribuer la garde de la totalité du quai : Elle fait un tour rapide des propriétaires et saura sélectionner l’intrus !

img0660copie

Voilà pour notre expérience, il faut la rapporter à la nature d’un chien et à la conception du bateau. Mais ce petit exposé a pour but d’encourager ceux qui, accompagnés de notre ami a quatre pattes, s’interrogent sur sa capacité a endurer l’exercice.

img0693copie1

Carte de membre permanent du « stress club », club canin réservé aux yacht’s dogs et attribué par les Trolls dont je conseille le site: http://www.lepetitmondedetroll.fr/topic/index.html

cartemembresgnfront20081.jpg

Vathy et Epidaure (croisière en trawler greenline 33 hybrid)

Quittant Vathy par temps calme…

Vathy et Epidaure (croisière en trawler greenline 33 hybrid) dans 04 croisière mediterranée juillet 2011 img1635copie

…nous levons l’ancre pour aller… en face !!

epidaure grèce dans 04 croisière mediterranée juillet 2011

Car se trouve ici Epidaure connu et reconnu pour son théatre antique. Parlons aussi de sa baie merveilleusement abritée (sauf de l’Est) et nous décidons de mouiller dans son anse et d’utiliser le dinghy pour atteindre la terre ferme

img1651copie

Ici, une belle plage abritée

img1658copie

img1666copie

Là, du grand n’importe quoi: un Italien certainement fortuné qui se fait servir son cocktail et ses lectures par son boy en annexe !

img1681copie

Nous, c’est notre chien qui est dans l’annexe, sans la presse du jour. En fait elle a fait une bêtise et boude hors du bateau !

img1684copie

Apres 2 excellentes nuits, nous quittons Epidaure au petit matin

img1700copie

retraversons le canal de Corinthe vers les îles Ioniennes

img1704copie

Nous sommes ce soir a Xilokastro, abrité d’un vent tempêtieux. On verra bien demain pour la suite des évenements !!

au revoir (?) les ioniennes, direction Corinthe

Levée des amarres de Fiskardo a 7:00 ….

img1178copie.jpg

… pour Poros – arrivée 10:00 derniere étape de Céphalonie, elle semble loin notre arrivée d’Albanie sur Corfou, premier port des iles ioniennes. Poros n’est pas St Tropez (et c’est tant mieux, c’est d’ailleurs ce que l’on peut reprocher a Fiskardo, dont l’architecture léchée semble être là pour pieger le touriste, et ça marche !. Sauf que Fiskardo a été épargnée lors du tremblement de terre de 53 et joliment conservé comme héritage) ce qui nous a pas empêché de passer de bons moments avec notre voisin britannique amateur de Morgan 3 roues, de nous baigner et de remplir nos citernes d’eau.

img1181copie.jpg

Départ a 6:00 (de plus en plus tôt) mais nous souhaitons arriver a Kato Achia, distant de 36 Nm avant que le vent NE se lève dans le golfe de Patras: 36Nm a 6,5 noeuds = 5 heures de nav’ soit une arrivée vers midi… ça devrait passer.

img1183copie.jpg

img1184copie.jpg

Et bien non, ça passe pas mais alors pas du tout ! Après un calme inquietant, annonciateur de coup de vent, les premieres fortes bourrasques se font sentir vers 10h. Comprenant que la très étroite entrée de port de Kato Achia n’est possible que sous temps calme alors que le vent monte, je décide de doubler cette étape et de remonter vers Patras, marina conventionnelle qui saura me recevoir. Sauf qu’il me faudra affronter un Force 6 de face. Désagréable, je demande a mon équipage de porter le gilet, et de se reposer pendant que je dois « négocier » les vagues les plus dangereuses pour notre bateau. Ces forces 6 n’ont pas vraiment le temps de lever une grosse mer, les vagues ne dépassent pas 1 metre. Mais ce qu’elles ne construisent pas en hauteur, elles le réservent en agressivité. Notre bateau a 10 metres. 70% des vagues sont passées sans problème leur période (distance les séparant) étant inférieure a la longueur du bateau. Restent 30% que nous devons « épauler » ce qui avec un 10 metres requiert de la puissance pour maintenir de la manoeuvrabilité. Je ne saurais donc conseiller aux clients de Greenline 33 d’opter pour le 165 CV et non le 75 CV de base dédié a la seule navigation fluviale.
Le bateau tape mais bien que quelques vagues écumantes passent directement au dessus d’Aurore, que mon équipage se recroqueville sur la banquette, que le chien recoive quelques paquets de mer et que le dinghy souhaite quitter le navire sans autorisation, on passe ! Il est bon de connaître les réactions du bateau dans ces circonstances, nous les avions déjà vécues vers Pula en Croatie, mais ici il a fallu étaler cette mer pendant 2 bonnes heures, Et oui, Patras a rallongé de 13 milles notre route initiale. Mais c’était le prix de notre sécurité.

img1188copie.jpg

Pour les amateurs la petite vidéo prise avant le coup de vent sur les liens « voyage » car pendant, on est a d’autres préoccupations que de filmer …
Toutes ces infos également pour Jacky, nouveau venu, qui, comme je l’étais, fréquente les blogs pour s’habituer au métier (!) avant le grand départ.

28 mai, good evening Albanie

Nous quittons Dürres a 6h15 selon les prescriptions des autorités. Vu notre périlleuse situation sous les aussieres énormes au-dessus de nos têtes ns sommes ok pour nous lever tôt ! et fuir vers … Vlöra que nous atteignons a 15h apres 50 Nm.

quelle crème !
img0693copie1.jpg

Notre accueil apres message VHF pour avertir de notre arrivée est assuré par un agent qui nous demande : papiers du bateau, passeports, et certificat confirmant que les formalités d’entrée ont été faites. Nous nous exécutons. Une heure apres, ne voyant rien revenir l’inquietude nous gagne : qui était cet agent ? Je file a sa recherche me maudissant déjà de ma naïveté lorsque d’un pas débonnaire je revois mon agent, large sourire m’indiquant que tout est ok (et re-70€)
Nous resterons cette fois a quai, avec Christian, mécanicien sur un remorqueur qui dans un italien-albanais me renseigne sur la vie d’avant… de maintenant et ses craintes du futur.

img0697copie1.jpg

img0699copie1.jpg

Passionnant. Christian avait engagé la conversation apres m’avoir offert… un bidon d’eau m’assurant de son goût et de sa qualité. Nous la testerons avec du pastis sur notre pneu de camion.
Vu par Nadia : Je suis seule sur le bateau entouré d’une bande de 6 jeunes albanais réclamant « mangiare » je suis rentré sur le bateau rassurée d’avoir un chien « policier » !

20 mai and more

20 mai,
départ de Korcula 12h30 apres visite d’autant plus courte que cette petite ville (la plus grande de l’île) est ramassée sur elle-même derriere ses remparts et ses bastions d’angle reconnaissable depuis le large.

20 mai and more dans 02 croisière mediterranée mai 2011 img0469copie

img0470copie.jpg

Visite de la cathédrale st Marc, romane, œuvres de tailleurs de pierre de genie (jusqu’au moindre petit détail). Impressionnés.

img0474copie.jpg

img0480copie croatie dans 02 croisière mediterranée mai 2011

Non-visite de la maison natale de Marco Polo (?!) qui ns semble trop touristique pour être vraie.
Puis départ pour Mljet.

img0489copie

De loin elle présente les attraits d’un petit paradis. Végétation dense + criques : cocktail qui nous va bien.
Nous nous engageons dans l’une d’entre elle, un message « sécurité » inaudible sur les conditions météo nous amenant a précipiter l’opération. Evitant quelques récifs nous voici au cœur d’une baie presque fermée et longeant la côte nous retrouvons Michael et son voiler de 13m « Partner » piloté par sa femme Gisela et lui-même.

De vrais marins qui vont nous expliquer les déboires de la mer du Nord, lorsqu’a « sec » de toile, le bateau filait 8 nœuds, moteur « arriere toute » enclenché. C’est alors que son bateau pris une lame vengeresse pour le coucher sur le flanc brisant l’intérieur de la cabine.
Je ne sais pourquoi les marins (comme les pilotes que j’ai fréquenté fut un temps) ont plaisir a raconter leurs (mes)aventures. Pour exorciser la peur ? sans doute. Quant a nous nous restons impassibles devant ces aventures, tout occupés a nos propres (et bien modestes) inquietudes !

Nous amarrons a leur côté pour etre accueilli par le resto d’en face qui met ses pendilles a disposition des futurs clients avec 2 petits verres de grappa. Coutume respectable.

Petit tour dans l’île, je comprend pourquoi Pénélope retînt Ulysse durant 7 ans sur Mljet. Bon elle était tres belle sans doute mais elle avait pour elle le décor qui l’entourait. Forêt dense (la croissance oblique de ces pins attestent de la force des vents locaux), puis premier bain de l’année avec la chienne, seuls au fond d’une crique transparente …

img0494copie

img0497copie

img0499copie

img0500copie

img0514copie.jpg

img0517copie

img0519copie

img0535copie

dîner savoureux, vin local. Trop c’est trop. Allons nous coucher, abus d’alcool nuit a la stabilité du marin. Juste avant une p’tite derniere moins méchante que celle avec le verre de vin blanc !

img0559copie.jpg

Au sujet de marin en voilà une assez lapidaire:
« En bateau, on sait ou on ne sait pas » Eric Tabarly

Preko, sur Otok (ile) Ugljan.

Il est clair que 57 euros la nuit pour cet environnement n’est pas de notre goût !

img0055copie1.jpg

Extrait de conversation avec la capitainerie:
- Avez vous internet ?
non
- Auriez vous une laundry ?
non
- Pourrais je acheter une recharge de gaz
helas non
- Je vais devoir vous quitter
c’est 57 euros
Bien ceci dit, Zadar est un centre historique certain, et pis rien que pour ma coupe de cheveux, c’etait a ne pas manquer. Nous avons fait recharge de course, rempli les citernes d’eau (250 litres, ça devrait suffire pour qqs jours), de G.O. (106 litres: 2 pleins de voiture depuis notre départ de Koper) , douches (parfaites d’ailleurs), laver le bateau et principalement le cockpit rempli de poils par le chien (je vais la raser, ça suffit) and … go to the future !

Pas loin d’ailleurs: en face ! on le voit bien sur cette vue
A 2,5 Nm
Fallait pas s’géner !

img0069copie1.jpg

On avait le choix entre 2 ports et un abri: on prend l’abri: personne ou presque, excellent. A vrai dire nous sommes des citadins qui apprécions la ville a la seule condition de pouvoir fuir les fuir a la premiere occasion. Notre tirant d’eau est de 70 cm (sur le papier, on retiendra un bon metre “pied de pilote” compris) les fonds sont de 1,5 a cet endroit: on reste et on veillera a l’effet marée sur une marque du quai. Pres a bondir si d’aventure le niveau devait descendre (ai repéré un autre quai)

img0057copie1.jpg

img0058copie1.jpg

img0061copie1.jpg

Accueil plus que parfait (au bistrot du coin) décor plutôt pas mal, et si on restait quelques jours ?

img0067copie1.jpg

observations sur 266 Nm de nav’

quelques observations sur 266 Nm de navigation:
Je n’ai jamais eu de vitesse surface inférieure a la vitesse fond (sauf dans le cas precis du canal d’Osor où sévit un fort courant de 6 noeuds). Même en vent de face alors que le courant principal sur cette zone adriatique semble être contraire a ma route: étalonnage des parametres ou circonstances favorables ?

Sur une quinzaine de ports visités, seul Potoroz a répondu a mon appel VHF. Les autres ports slovene ou italien ou croate n’ont personne a l’écoute

Concernant le Greenline 33 Hybrid Lire la suite de ‘observations sur 266 Nm de nav’’

12



Découverte du Cameroun |
collias30 |
2 Pedales sur 1 Velo |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | été à jijel
| keil4
| surlesroutesenfamille