Archive pour la Catégorie '04 croisière mediterranée juillet 2011'

Ay Eufimia 30 juillet

Sa campagne accueillante… La fraîche température se prête a promenade:

img1834copie.jpg

img1839copie.jpg

img1842copie.jpg

Rajouter une journée de « bulle » + petite natation dans la baie face au bateau et le cocktail est prêt: GO !
Demain météo médiocre mais re-go vers Fiskardo

Changement d’itinéraire…

Les conditions de mer en Juillet et Aout dans l’Egée sont fantasques: le meltem souffle fort, même les voileux qui n’ont que 15 jours de location s’en plaignent… Les météos sont changeantes et les prévisions peu sûres (poséidon, passageweather + météo officielle grecque sont pas toujours d’accord). Je n’avais pas établi de programme précis devant apprécier le navire et son comportement sous différentes mers juste un projet appelé a modif

Aujourd’hui c’est fait ! je peux donc adapter le parcours à l’équipage et au bateau (et pas l’inverse !!!).

Changement d'itinéraire... dans 04 croisière mediterranée juillet 2011 pdf parcourscorrig.pdf

Nous envisageons de rentrer et de passer l’hiver en Corse ! Pourquoi pas Noël a Propriano ou Calvi… Ainsi « Aurore » sera en face de son port d’attache prêt pour son futur programme d’eaux intérieures et l’idée du sapin de Noël sous le mont Cinto nous séduit. Tant pis pour les Turcs trop protégés par la mer, je connais leur hospitalité ils ne nous en voudront pas.

Vacances en Grèce: la Céphalonie

Nous quittons Messolonghi apres un phénomene météorologique rare: un liquide mouillé tombe en fines gouttes, cela ressemble a de l’eau et apres l’avoir goûté c’en est bien. Notre stupefaction et celle de nos voisins est totale. Apres interrogation des autorités locales nous avons la réponse: c’est de la pluie !. C’est idiot mais depuis Avril nous avions oublié !

img1796copie.jpg

img1799copie.jpg

Nous naviguons donc les 30 Nm qui nous sépare des îles ioniennes a la vitesse de 5 noeuds, seule vitesse capable de dépayser (vite) en avançant lentement.

img1804copie.jpgimg18061copie.jpg

D’autant que la baie de Ay Eufimia, enserrée et protégée appelle les vacances que les loueurs de voiliers exploitent sans modération. La Baie est chargée en plaisancier, ce qui nous change de nos parcours précédents. Le port sera également animé le soir mais “dormable”.

img18221copie.jpg

Le spot est bon, restons y un peu.

Trizonia, Navpaktos et Messolonghi

Trizonia est vraiment un petit coin béni: plage, daurades grillées, temps frais synonyme de nuit délicieuses, nous le quitterons le 23 juillet, plein Est pour profiter dʼune accalmie a 6h. le matin… apres “ça” se lève ! Les voileux sʼen plaignent et nous nʼavons pas vu de voile sur lʼeau depuis plusieurs jours. Ils patientent alors que je crains que les jours se ressemblent et quʼil faut affronter la mer agitée sous force 6/7. Cʼest ce que nous aurons apres être parti de Trizonia vers midi, ayant consacré la matinée a la plage…

img1689.jpg

img1752copie.jpg

Cʼest bien avec du 6/7 que nous avons dû entrer dans le petit port de Navpaktos. Un port ? non, un mouchoir de port minuscule de 50 x 50 m. Grosse inquietude car il nʼétait pas question de gagner Patras situé 2 h. plus loin. Jʼarrive a me coincer sur le quai de 10 m de long où un pemier voilier Français mʼinvite a grands signes a … passer mon chemin ! Il vitupere et veut me dissuader en mʼindiquant par ses cris dans les bourrasques:
- que la place est trop petite
- que mon ancre est sur la sienne
- que je vais percuter son bateau
!!!!
Une fois ma manoeuvre exécutée, il mʼa entendu !! et a dû reconnaître que son acte dʼincivilité impardonnable entre “gens de la mer”, manquait pour le moins de sportivité…
Le soir bien sûr “ça” tombe, heureusement, on était chahuté comme dans une lessiveuse !

img1758copie.jpg

Balade dans la ville et montée vers son fort… fermé comme dabʼ

img1770copie.jpg

img1776copie.jpg

img1780copie.jpg

img1781copie.jpg

Départ aux aurores as usual pour franchir le Rion

img1783copie.jpg

img1790copie.jpg

derniere photo de Biqʼ14 qui reprend son vol vers de nouvelles aventures bretonnes

img1784copie.jpg

puis Messolonghi et sa lagune protégée des vents. Ce port dont la caractéristique est dʼaccueillir les bateaux pour des hivernages pas trop couteux et bien au calme.

img1794copie.jpg

img1795copie.jpg

Xilocastro

Avis mitigé… Nous avons trouvé cet abri et nous ne nous en plaignons pas tant les conditions de navigation auraient pu être perilleuses si nous n’avions trouvé la seule place disponible, ici. Bon, maintenant faut passer 3 jours, la météo nous interdisant toute escapade a l’extérieur. Si j’étais moqueur je montrerai notre quai:

img1709copie.jpg

nous sommes protégés par un lance-torpille !

je continuerai par la plage de sable fin:

img1715copie.jpg

Etonnant non ?

En fait on a quand même découvert les environs, une forêt de pins,

img1725copie1.jpg

et deux photos en prime pour dire ou plutot ne pas médire. On s’est compris.

img1727copie.jpg

img1719copie.jpg

Vathy et Epidaure (croisière en trawler greenline 33 hybrid)

Quittant Vathy par temps calme…

Vathy et Epidaure (croisière en trawler greenline 33 hybrid) dans 04 croisière mediterranée juillet 2011 img1635copie

…nous levons l’ancre pour aller… en face !!

epidaure grèce dans 04 croisière mediterranée juillet 2011

Car se trouve ici Epidaure connu et reconnu pour son théatre antique. Parlons aussi de sa baie merveilleusement abritée (sauf de l’Est) et nous décidons de mouiller dans son anse et d’utiliser le dinghy pour atteindre la terre ferme

img1651copie

Ici, une belle plage abritée

img1658copie

img1666copie

Là, du grand n’importe quoi: un Italien certainement fortuné qui se fait servir son cocktail et ses lectures par son boy en annexe !

img1681copie

Nous, c’est notre chien qui est dans l’annexe, sans la presse du jour. En fait elle a fait une bêtise et boude hors du bateau !

img1684copie

Apres 2 excellentes nuits, nous quittons Epidaure au petit matin

img1700copie

retraversons le canal de Corinthe vers les îles Ioniennes

img1704copie

Nous sommes ce soir a Xilokastro, abrité d’un vent tempêtieux. On verra bien demain pour la suite des évenements !!

Porto Kheli, Poros, Methana et Vathy

4 jolis « spots » a retenir. L’avantage de cette partie des îles grecques est de ne pas être dans la grosse circulation des charters empruntant l’Egée en Juillet. Les îles saroniques, moins sous les projecteurs des voyagistes sont plus sincères, leurs habitants plus disponibles, les ports (hors Hydra) moins fréquentés. Porto Kheli est a 1 heure de spetzai mais son eau et son port sont une invitaton:

img1579copie.jpg

img1574copie.jpg

img1588copie.jpg

img1573copie.jpg

Nous croisons quelques yachts de propriétaires grecs (j’en vois dans chaque baie !)… la crise ? quelle crise, bon, les bâtiments semblent anciens mais quel charme ! On s’attend a en voir descendre Onassis ou son rival Niarchos. D’ailleurs ce bateau est peut être un des siens, une île voisine est sa propriété !

img1591copie.jpg

Direction Poros…

img1593copie.jpg

mais sur le chemin une crique nous tend les amarres… ok pour un plongeon

img1594copie.jpg

C’est la seconde fois que nous atteignons Poros, mais cette fois nous choisissons le bon quai (Est) Une partie de mon équipage dévoué s’emploie a la corvée de lessive alors que mon second m’assiste au lavage d’un bateau dans son jus depuis 10 jours.. pas un mal

img1598copie.jpg

Les batteries a bloc nous mettons le cap vers la Peninsule Methana avec Methana pour un premier bain

img1608copie.jpg

img1611copie.jpg

puis Vathi, adorable escale présentant un port de 30 places, un restaurant que nous testerons ce soir 17 juillet

img1622copie.jpg

img1628copie.jpg

départ d’Hydra, arrivée a Spetzai (spetses)

Un peu Hydra: oui, mais trop d’Hydra: non !.

ZZtop, « harbour master » qui distribue l’eau et participe a l’amarrage des (trop) grandes unités bruyantes derriere la digue s’est pris d’amitié pour Lola et lui offre son eau pour la rincer a la sortie des bains de mer.

img1521copie.jpg

Ce port est décidemment trop encombré: 3 rangées de bateaux s’amarrant a couple par l’avant c’est trop pour nous. Les marins sont tenus de traverser les voiliers qui les séparent du quai pour l’atteindre !. Grace au ciel ils n’empruntent pas le nôtre). Je porte assistance aux voiliers qui accostent sportivement compte tenu de l’exiguité des lieux et des conditions de vent.
Dès que la fenêtre météo s’ouvre pour notre bateau, nous plions bagages et vogue vers Spetzai, par une mer des plus clémentes, pour trouver une île plus verdoyante, qui offre des conditions d’amarrage plus variées, certainement moins superficielle qu’Hydra bien que les prix pratiqués ici par les commerçants semblent prohibitif !! C’est toute l’ambiguité de quelques sites touristiques grecs: Une authenticité préservée par le mode de vie de ses habitants côtoit une tendance bling-bling qui se veut a la mode… Cela donne des contrastes surprenants les restaurants chics (et chers) devant se satisfaire d’un environnement et d’une salubrité tres moyenne pour ne pas dire plus. Trop rares sont les criques ou les ports préservés des sacs et bouteilles plastiques et autres rejets de notre époque. Spetzai ne fait pas exception mais le charme, les panoramas, tout fonctionne bien !

img1529copie.jpg

img1535copie.jpg

img1537copie.jpg

img1553copie.jpg

img1556copie.jpg

img15651copie.jpg

le vent d’hydra…(croisière en trawler greenline 33 hybrid)

nous permettra de souffler quelques jours, et pour ce qui est de souffler, ça souffle !!! Force 6-7 de l’autre côté de la digue
les bateaux sont a couple par l’avant dans un port surchargé, ma locataire arrivée épuisée de sa campagne française se ressource a grande vitesse: la Grece, le bateau produisent leurs effets

img1463copie.jpg

le vent d'hydra...(croisière en trawler greenline 33 hybrid) dans 04 croisière mediterranée juillet 2011 img14661copie

img14761copie dans 04 croisière mediterranée juillet 2011

img1482copie.jpg

img1493copie

img14921copie.jpg

Poros et Hydra, 8, 9 juillet

Nous longeons le Peloponese d’abord par Poros.

img1438copie.jpg

Ne pas amarrer face aux établissements bruyants de la côte Sud, lui préférer la côte Ouest plus calme et apparemment plus structurée pour recevoir les bateaux de passage. Néanmoins, la promenade autour de la ville revele de beaux points de vue.

img1452copie.jpg

img1462copie.jpg

nadetbiqrecasres.jpg

img1408copie.jpg

img1410copie.jpg

Tous le voiliers amarrés dans la baie laissent supposer des fonds suffisants pour notre bateau qui a un tirant d’eau inférieur au voilier… Erreur !! l’estran se promene dans la baie et je me trouve avec 90 cm d’eau sous le bateau pour un tirant d’eau de 70 cm. Machine arriere pour retrouver un peu plus d’eau et cap sur Hydra.
Hydra est devenu assez touristique, nous nous en apercevrons lorsqu’apres un bain dans l’eau transparente de la crique d’a côté,

img1436copie.jpg

Nous amarrons en début d’apres midi dans le port d’HYDRA au charme fou.

img1429copie.jpg

img1430copie.jpg

6 h plus tard notre bateau est « noyé » autour d’embarcations qui font deux a trois fois sa taille. Pour l’intimité c’est loupé. Mais le décor reste fort et nous resteront pour découvrir les alentours de ce village protégé par une architecture 18° et 19°. Pas déçus

12



Découverte du Cameroun |
collias30 |
2 Pedales sur 1 Velo |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | été à jijel
| keil4
| surlesroutesenfamille