A bord: la sécurité

La conception du bateau, l’état de la mer, la force et la direction des vents, la nature de la propulsion, l’entretien, tout sur le bateau est facteur de risque, même le facteur humain !
Sans prétention, voici quelques lignes:
La météo est une donnée essentielle de la sécurité en mer en cela qu’un croisement de données (internet, capitainerie, VHF) permet de limiter l’impondérable d’un vent et d’une hauteur de vague sous évalués. Je ne dispose pas d’outils plus élaborés tels que Blu et autre Navtex.
Malgré tout, on a vécu quelques moments délicats (coup de bora sur Pula en Croatie, bourrasques force 6/7 dans le golfe de Patras et d’autres encore), voici comment je m’en arrange !
D’abord la catégorie B « AU LARGE  » du Greenline 33 (classement des bateaux marqués  » CE « ) rassure: elle informe d’une capacité a supporter une hauteur de vague significative jusqu’à 4 m et des vents pouvant aller jusqu’à la force 8. Ensuite les vagues en méditerranée sont rarement hautes, mais ce qu’elles n’ont pas en envergure elles le retrouvent en nervosité. Ces vagues hachées que lèvent des bourrasques entrainant des paquets d’embruns ne sont pas rares en été. Le bateau a été courageux dans ces circonstances et le passage de vague convenable. Bien sûr un profilé d’étrave plus marqué aurait fendu les vagues frontales plus agréablement mais l’impression globale est bonne. Le bruit cabine est acceptable et peu de bruits parasites pour rajouter du stress.
Les 2 ailerons stabilisateurs procurent un confort certain sans lesquels nous aurions peut être été malade… who knows ?
Dans ces circonstances « extrèmes » (toutes proportions gardées bien sûr !) j’ai a disposition:
- - un condensé manuel des procédures d’urgence radio dans la langue du pays traversé si possible et en anglais de toute maniere car la VHF Raymarine a bord est contestable sur le plan pratique (euphémisme),
- - une liste des objets a embarquer dans l’annexe en cas d’évacuation précipitée
- - le sac de sécurité a vue avec trousse a pharmacie, eau douce, de quoi se protéger du soleil, du froid, de la pluie, gilets, lampe, miroir, fusées, VHF portable Midland sous enveloppe plastique chargée, tel portable, ordinateur sous housse, enfin les papiers identité et bateau)
- - une annexe sûre (car je n’ai pas de radeau de survie) maintenue au bateau par un bout de mise a l’eau rapide
- - un couteau a pain (si si) idéal pour couper rapidement le cordage de maintien de l’annexe au roof
J’ai l’œil fixé sur la pression et température moteur, mais aussi sur les vagues a négocier manuellement, pilote débranché, j’ai plutôt tendance a garder la côte a distance respectable, j’ai plusieurs plans : le « A » pour la ligne directe vers le port choisi au départ, les autres pour les abris selon ce que m’en auront renseigné les guides marine (Imray et Bloc Marine) car tous ne sont pas abordables par gros temps nous en avons fait par 2 fois l’expérience.
Mon équipage revêt le gilet et est interdit de quitter la banquette, couché (par gros temps)
Les passavants permettent de circuler sans probleme, j’en ai fait l’expérience en reprenant les amarres de l’annexe que le vent décollait du roof.
La visibilité est rendue médiocre par le vent et les paquets de mer. L’essuie glace remplit bien son rôle.
La lecture du radar est plus difficile et l’interprétation des échos parasites relevent d’une longue expérience. J’ai fini par lire les infos avec assez de certitude pour que l’objet devienne un ami et perde son caractère anxiogène !

Il m’est arrivé de tenir cette situation – en prenant le temps de rassurer périodiquement les passagers – 3 heures durant… c’est long ! Mais a la fin je me suis habitué. J’en ai conclu que c’est soudaineté du changement de condition de mer qui est facteur d’inquietude, pas le comportement du bateau. Ceci dit, ce motor-boat de 10 mètres n’a ni voile ni moteur de secours en cas d’avarie. Les prévisions de mer doivent donc être plus sérieusement analysées ce qui n’empêche pas a l’évidence ces aventures dont on ne garde pas de souvenir pénible.

0 Réponses à “A bord: la sécurité”


  • Aucun commentaire

Laisser un Commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.




Découverte du Cameroun |
collias30 |
2 Pedales sur 1 Velo |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | été à jijel
| keil4
| surlesroutesenfamille