Patras, île de Trizonia, Itea et Delphes

3 jours de vent de Nord-Est dans le golfe de Patras ça suffit !! Ce matin, 24 juin une fenêtre météo favorable nous permet de partir a 7 :00.

Patras, île de Trizonia, Itea et Delphes dans 03 croisière mediterranée juin 2011 img1225copie1

Nous gardons en mémoire de cette 3° ville la plus peuplée de Grece un souvenir mitigé : des bars de nuit remplis a bloc par la jeunesse dorée de Patras qui s’offre des cocktails a 10 euros, une ville d’une saleté rare, des boutiques de luxe, des émigrés qui cherchent a fuir par le port de commerce vers la France, l’Angleterre ou l’Italie selon leur nationalité, une police qui menotte a qui mieux mieux, une administration pointilleuse pour délivrer les papiers d’entrée ou de sortie (impossible d’obtenir un transit log qui permettrait de faire une formalité d’entrée et de sortie simple), une odeur de port tres désagréable mais aussi une ville grouillante de libre opinion qui s’exprime dans la nouvelle agora qu’est la place centrale de la ville, et une solidarité des marins présent dans le port, anglais, allemand, pas mal de français qui semblent subir plus qu’ils ne le souhaitent , cette situation commandée par les circonstances météo.

Nous amarrons dans le golfe de Corinthe sur l’île de Trizonia pres de notre ami Peter, qui nous assiste pour notre amarrage sur un quai gratuit, dans un environnement bucolique… ça change !

img1231copie grèce dans 03 croisière mediterranée juin 2011

(je sais qu’elle plait celle en dessus alors j’en remet une couche)
img1239copie trizonia

A tel point qu’un plongeon dans la grande bleue apres nous visitons la (tres) petite bourgade que compte 3 bars, 9 maisons de village et 150 chats qui en veulent a la queue de Lola.

img1242copie

C’est positivement charmant, nous sommes donc charmés. Petite fausse note, ce port libre a tous sans formalité se remplit de bateaux « ventouse » se dégradant au fil du temps. Règne cependant une communauté « d’expatrié » qui somnole en s’invitant mutuellement. D’ou viennent ils ? repartiront ils ? Pour certains il faut en douter, l’état de l’embarcation et leur position « a couple » indiquent clairement qu’ils ne naviguent pas tous les jours …

attention, gardons un oeil critique sur les instruments de bord, une île peut ne pas être indiquée alors qu’une autre est présente sans raison (mon bateau passe nettement dessus)

img1244copie

Nous repartirons le lendemain 25 Juin vers Itea … croisant une île pour Seb qui, petit, me demandait de pouvoir en faire le tour. En prime je lui offre le mouillage et la plage de sable fin !

img1246copie

Amarrage a Itea, donc, pour visiter Delphes au pied du mont Parnasse . En pleine lecture de l’Odyssée, je me réjouis de ces 2 heures de visite. Le temple d’Apollon, sanctuaire « oraculaire » reconstruit au IV° siecle avant JC (la parole du dieu y est transmise aux hommes par l’intermédiaire de la Pythie, la tradition antique veut qu’une jeune vierge inculte, installée sur un trépied placé dans la fosse oraculaire du temple d’Apollon transmette cette parole).

img1267copie

détail de fresques retrouvés sur place
img1270copie

Je reste admiratif de l’assemblage des fondations

img1260copie

La visite du centre du monde selon la mythologie grecque était incontournable : les trésors (édifices implantés sans organisation précise, dont le trésor des Athéniens:

img1257copie

le théatre:
img1260copie

img1267copie

le stadium
img1268copie

le sphinx des Naxiens et quelques sculptures et objets d’une grande précision relevées sur le site par les Français au début du siecle dernier.

img1274copie

1 Réponse à “Patras, île de Trizonia, Itea et Delphes”


  • Assister à un spectacle antique dans ces lieux devait être magique… et certainement saisissant de s’y trouver plus de 2000 apres. Parfaite cette île, manque juste 2 arbres pour pendre mon hamac :) Bizzzz

Laisser un Commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.




Découverte du Cameroun |
collias30 |
2 Pedales sur 1 Velo |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | été à jijel
| keil4
| surlesroutesenfamille